Séverine, directrice et esclave

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Séverine, directrice et esclaveBonjour je vais republié ici la suite d’une histoire en 6 chapitres que je vous ai raconter avec l’accord de son auteur : Severine45Suite des aventures sexuelle de Séverine : chapitre 3 Résumer des dernières 3 lignes:- Les doigts de l’homme dans mon dos se posent sur mon sexe trempé et commencent à me caresser et à me pénétrer. Je gémis encore de plaisir et trémousse mon arrière train pour que ses doigts décrivent des allers-retours en moi.— Vous crevez d’envie de vous masturber, n’est-ce-pas Séverine.— Oui… Mmhh… Ou que vous me masturbiez… Peu importe du moment que je jouis !!— Non, allez-y, branlez-vous devant nous… Soulagez-vous ! – Il me alors claque gentiment la fesse en reculant pour admirer le spectacle. Je me retourne donc vers mon public et commence à me caresser et à me doigter. Mon dieu que c’est bon d’enfin se lâcher après avoir accumulé tant de frustration.Je m’active sur mon clito en gémissant comme une chienne et en regardant droit dans les yeux les quatre hommes qui massent leurs sexes au travers de leur pantalon. Je déboutonne ma chemise pour libérer mes gros seins et pincer mes tétons durs comme du béton.Je m’assois sur la table contre laquelle j’étais appuyée et replie les jambes en les écartant. Dans cette position, non seulement ma chatte est grande ouverte devant mes élus mais en plus je suis assise sur le plu g, plus enfoncé dans mon fion que jamais. Je violente alors mon clito comme une folle en ordonnant :— Haaa… Poussez votre appli à fond, M. Martin… Et Mmmhh sortez vos queues, messieurs… Je veux les voir en jouissant…. Haaaa….Les vibrations passent alors à un autre stade et se propagent dans tous mon ventre. Je sens l’orgasme monter en moi de manière fulgurante alors que 4 belles queues apparaissent devant moi. Puis, enfin, c’est l’extase. Je jouis en hurlant de plaisir et en m’affalant sur la table.Sans enchainement ni demande d’autorisation, les quatre hommes m’entourent alors immédiatement et un premier me pénètre aussitôt. güvenilir canlı bahis siteleri Il me lime comme un fou alors que le plug, enfin arrêté, comble toujours mon cul. Les autres s’occupent de mes seins et moi, je m’occupe de leurs queues avec ma bouche et mes mains.J’avais peur de me retrouver embarquée dans un autre gang-bang extrême mais cela a été beaucoup plus court que je pensais. Le premier qui me baisait à craquer rapidement dans mon chatte, remplacé aussitôt par un autre que je suçais et qui n’a guère tenu plus longtemps.Les deux derniers, dont M. Martin n’eurent même pas le plaisir de me baiser, se laissant simplement aller à mes caresses buccales et venant tour à tour sur mon visage. Quatre hommes achevés en moins de 10 minutes, c’était aussi cela l’avantage d’être la pute de vieux croutons : ça ne dur jamais très longtemps?!Alors que je me redresse, je sens immédiatement le sperme s’échapper de ma chatte et couler sur le bord de la table et tomber au sol.— Quel gâchis… se lamente alors l’un des hommes, vous qui aimez tant le foutre, Séverine.— Ne t’inquiète pas, Paul, répond alors M. Martin, je sais où il y en a du frais…Moi aussi, je savais où il y en avait… Dans mon cul, depuis 2h, le sperme de 3 hommes maintenu au chaud par le plu g. Je redoutais de devoir y gouter mais M. Martin s’avança vers moi avec une tasse à café vide. Sachant exactement ce qui me restait à faire, je me saisis de la tasse, m’accroupis devant eux et retire, enfin, le plu g de mon cul.Quelle sentiment de libération de ne plus avoir cette contrainte?! Il m’a fallu ensuite pousser un peu pour que viennent les premières gouttes de foutre. Pour satisfaire mon public, je fais du zèle et m’enfonce deux doigts dans le cul pour récupérer la semence restante, puis me relève et regarde le résultat. Pas terrible… Une bonne petite quantité de sperme mais plus vraiment blanchâtre. Pour la fraicheur, on repassera…— Allez, Séverine, cul sec?!Sans me poser de question sur le gout de güvenilir illegal bahis siteleri ce truc, j’avale d’une traite le contenu de la tasse puis tire la langue à mes élus, fière mais un peu dégoutée.— Formidable, Séverine… Me remercie M. Martin. Pour la peine, je vous laisse le plu g et je vous enverrai par mail le lien de l’appli pour le contrôler.— Merci, je suppose…Je me retrouve enfin seul dans la salle de réunion et je me rends compte qu’après m’être faite baisée, enculée, juté dessus et élargie au niveau du fion, je n’ai pas la force d’aller chez mon président pour lui servir d’esclave.Je décide donc de l’appeler :— M. le Président, c’est Séverine… Cela vous dérange-t-il que je ne passe pas aujourd’hui mais plutôt demain?? La réunion a été… chargée.— Oui, je suis au courant des conditions dans lesquelles vous avez dû travailler… Je ferai passer le mot que notre arrangement ne doit pas interférer sur votre travail ni être connu de vos collègues…— Merci M. le Président.— Par contre, pour le fait de décaler notre rendez-vous cela m’embête, j’avais prévu des choses…— Je vous en prie, je ne suis pas sûre d’être apte à quoi que ce soit ce soir…— Bon… Ok pour demain mais vous resterez 2h au lieu d’une.— Très bien, merci et à demain.J’allais prendre cher, mais au moins j’allais pouvoir me reposer ce soir.La soirée ce passa confortablement, à la maison avec Virginie et Chloé. Ma chérie passait régulièrement des nuits chez nous mais j’étais toujours réticente à ce qu’elle rencontre mes fils qui l’avaient baisé alors qu’elle avait les yeux bandés. Cela mettrait à jour mes relations i****tueuses et détruirait probablement notre couple. Ce soir, donc, mes fils étaient chez leur père et nous étions entre filles.Rien de « sale » ne c’est produit dans le salon, bien que Chloé m’aie plusieurs fois chuchoté qu’elle aimerait bien aussi gouter à cette belle blonde et que j’étais une sacrée chanceuse de pouvoir l’avoir dans mon lit. Elle m’a aussi dit, mi-figue, mi-raisin güvenilir bahis şirketleri que je lui manquais et qu’elle regrettait que nos séances de broute-minou disparaissent.Il est vrai qu’assumer à la fois mon job, ma soumission à mes élus, ma relation amoureuse avec Virginie, mes coups vite faits avec le voisin et mes orgies avec des clients ou des ouvriers, ne me laissait guère de place, le soir, pour m’envoyer mes enfants. J’étais souvent épuisée et la perspective de me faire ramoner une énième fois me plaisait moins qu’un bon bain et une bonne nuit de sommeil.Concrètement, cela faisait des semaines que mes enfants et moi avions retrouvé une relation normale, bien qu’il n’y ai plus aucune pudeur de rigueur à la maison. Ils restaient évidemment demandeurs de sexe, surtout les garçons, mais, pour l’instant, j’arrivais à les faire patienter. Je savais pourtant qu’un jour ils allaient me sauter dessus pour me faire ma fête et que je ne pourrais rien empêcher?!Bref, la soirée se passa convenablement et après une séance de sexe soft avec Virginie et une bonne nuit de sommeil, j’étais prête pour une journée de travail et 2h de soumission.18H, je sonne à la porte du domicile de mon Président. C’est François, son majordome, qui m’ouvre. Il me sourit en me saluant et il me vient immédiatement le souvenir de la fellation que je lui ai fait et de la bonne dose de sperme qu’il m’a fait avaler.Il m’emmène dans le bureau du président puis nous laisse seuls.— Bonjour Séverine, vous allez mieux??— Bonjour Président. Oui, merci, je me suis un peu reposée.— Alors comme ça, M. Martin a été un peu exigeant avec vous??— Oui, on peut le dire…— Ne vous en faites pas, je lui ai parlé. Je l’ai félicité pour son idée, j’aurais d’ailleurs bien voulut être là pour vous voir lutter contre l’orgasme, mais je lui ai bien fait comprendre que s’il voulait continuer à user de vos services, il ne fallait pas que cela s’ébruite dans l’entreprise. Il m’a juré de ne plus vous remettre dans cette situation.— Je vous remercie, M. le Président. J’étais surtout embêtée vis-à-vis des deux nouveaux collaborateurs présents. A par cela, vous me connaissez, je pouvais gérer?!— Je le sais et d’ailleurs je vais vous mettre à l’épreuve. Nous allons faire une petite balade en ville. Je vous expliquerai en chemin.A suivre…

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir