LE CHEPTEL CHAPITRE 31 la confrérie

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

LE CHEPTEL CHAPITRE 31 la confrérieLE CHEPTEL CHAPITRE 31 la confrérieLe lendemain matin, Marion rend visite à Jess toujours attaché sur sa table. Ses couilles ont pris une teinte violacée à force d’être étirées par le poids. Il a toujours les intestins en feu à cause du lavement spécial de Michelle. Ses lèvres sont craquelées et sa langue est gonflée suite au manque d’hydratation. Marion lui propose à boire « Je peux te donner à boire mais aujourd’hui tu devras accepter ce que j’ai à t’offrir… » Jess comprend qu’elle parle de son urine… Il se rend bien compte que s’il veut à boire il n’a pas le choix malgré la répulsion que cela lui inspire. Il réfléchit, et comme il a toujours l’espoir d”être libéré si il se montre très coopératif, il finit par dire d’une petite voix « Oui j’accepte»Marion est déjà au pied de l’escalier lorsqu’elle entend la réponse à peine audible. Elle revient vers Jess : « Il me semble que je t’ai entendu parler mais je n’ai pas compris, répète plus fort … » Jess répète la phrase qui lui coûte tant à prononcer « Oui j’accepte» Marion entend bien faire durer le plaisir : « Tu parles à qui là ?», question posée sur un ton glacial et accompagnée d’un coup de la cravache qu’elle a en main sur les couilles. Jeff pousse un cri aussitôt suivi d’un « Pardon Madame, j’accepte Madame »« Alors ouvre grand la bouche et je te préviens si une seule goutte est perdue je te cravache les couilles et la bite jusqu’au sang ! » Jeff sait très bien qu’elle mettra sa menace à exécution sans hésiter ! «Comme tu n’est pas un habitué amateur de ce genre de cadeau, je vais utiliser un entonnoir, serre les dents dessus » précise Marion en fourrant le tube de l’entonnoir dans la bouche de Jesse. Puis elle s’installe sur le siège de toilette qu’elle vient de mettre en place. Elle commence à libérer lentement son urine qu’elle retient depuis la veille au soir tout en jouant négligemment avec la bite de Jess du bout de sa cravache. Jess qui se rappelle de la menace de Marion fait très attention à tout avaler même si il trouve le goût âcre et très fort. Lorsqu’elle a fini, Marion se lève, enlève güvenilir canlı bahis siteleri l’entonnoir « Alors connard tu as apprécié ?  garde la bouche ouverte ! » Jess se demande ce qui va encore lui arriver … Marion s’essuie avec une feuille de papier toilette et la jette dans la bouche de Jess. « Mange ! Un chiotte humain, ça récupère aussi le papier toilette usagé! » Jesse mâche et avale le morceau de papier.Marion s’apprête à repartir lorsqu’elle l’entend demander « Euh, Madame, pardon, mais quand est-ce que vous allez me libérer s’il vous plaît ? » « Décidément tu as de la suite dans les idées toi ! Ne t’inquiète pas ton changement de situation est pour bientôt ! » Et sur cette réponse sybilline elle remonte l’escalier. Jess se demande bien quelle nouvelle idée ont eu ses tortionnaires …De retour au rez de chaussée elle informe ses amies de ce qui vient de se passer à la cave. De son côté Claire a une nouvelle : Margot en interrogeant ses relations à trouvé une solution pour finir de « redresser » Jess.Le même jour, dans l’après midi Margot arrive au domaine pour expliquer un peu mieux ce qu’elle a trouvé. Elise et Michelle sont déjà là. Elles ont amené Justine qui habillé en écolière modèle attend dans un coin du salon après avoir salué comme il se doit Claire, Marion et Josyanne.Marion qui a remarqué des traces rouges sur les cuisses de Justine s’informe. « Oh c’est juste que ce matin cette maladroite à renversé du café en nous l’apportant, il fallait bien que cette faute soit punie … Justine a eu droit à une petite séance de fouet ! » explique Michelle. Marie et Catherine arrivent à leur tour. On discute un peu des meilleurs moyens d’obtenir un service correct des soumis en attendant Margot. Toutes attendent avec impatience les informations de leur amie.Margot arrive enfin accompagnée de Sophie. Toutes les files s’exclament en voyant ce dernier : Il est habillé comme Justine en écolière ! Après avoir salué toutes les Maîtresses Sophie est mis à genoux à côté de Justine. « Un joli duo de petites écolières » commente Marie.Margot commence à expliquer ce qu’elle a trouvé : güvenilir illegal bahis siteleri Il existe dans la région une confrérie de dominants qui utilise des femelles et des mâles dont certains féminisés comme esclaves sexuels dans des soirées qu’elle organise. D’après ce que sait Margot, certains membres de la Confrérie sont plus qu’à l’aise financièrement ce qui fait qu’elle utilise plusieurs lieux assez retirés pour le dressage des esclaves et pour les soirées spéciales. C’est dans un de ces lieux que sera transféré Jess. Deux des dresseurs viendront le chercher en fin de soirée précise t-elle. Toutes les filles descendent à la cave voir Jess toujours attaché sur sa planche. Quelques plaisanteries fusent à propos de son état, de son acceptation du cadeau de Marion le matin, de sa petite bite ridicule, de ses tendances supposées etc. Jess ne dit rien sous cette avalanche de moqueries. Claire lui annonce enfin que son séjour au domaine est terminé et qu’il va bientôt en sortir. « Il faut d’ailleurs qu’on te prépare pour ça » ajoute-t-elle. Jess s’interroge sur ce qu’elle entend par ‘préparer’ et finit par poser la question. La réponse est immédiate mais le laisse encore plus inquiet. « Tu verras assez tôt, ta vie va changer un peu je pense ! »Jess est d’abord libéré du poids et des cordelettes qui enserrent ses couilles puis la planche à blocs est retirée. Il est détaché de tous ses liens après avoir été prévenu : « Tu nous laisses faire et ça faudra mieux pour toi ! » La présence de toutes les filles autour de lui et les aiguillons rangés non loin lui conseillent d’obéir sans discuter. Les filles sont très efficaces dans leur action. Il est retourné sur la table. On lui applique un hogtie en règle :ses chevilles ses genoux, ses poignets et ses coudes sont liées par plusieurs tours de corde serrés puis le lien de ses chevilles est attachée à celui de ses poignets ce qui le met dans une position arquée qui deviendra vite douloureuse au fil du temps.Une des fille ôte sa culotte et la lui fourre dans la bouche puis on lui pose une cagoule rembourrée en cuir avec güvenilir bahis şirketleri juste deux trous pour respirer. Une corde qui relie l’anneau au sommet de la cagoule et le lien de ses chevilles et tire sa tête en arrière complète l’immobilisation. Aveugle et sourd à cause de la cagoule, Jess angoisse au maximum.Il sent une main qui vient chercher ses couilles et les tordre violemment puis les étirer. Un noeud coulant et passé à leur base puis la cordelette est attachée au lien de ses chevilles. On le retourne sur le dos. Un autre nœud coulant enserre sa bite juste derrière le gland et la cordelette est attachée à un anneau à la base de la cagoule tirant sur sa bite et la plaquant sur son ventre. On le retourne à nouveau sur le ventre. Il sent un contact froid sur son trou du cul puis une grosse boule vient forcer le passage. Le crochet anal qu’il vient de prendre dans le cul est attaché à l’anneau du sommet de la cagoule.Les filles remontent le laissant seul dans sa position plus qu’inconfortable. Elles se séparent. Seules Claire, Marion et Josyanne restent là. En fin de journée comme prévu un fourgon de la Confrérie vient prendre livraison du colis. Les deux envoyés de la Confrérie complimentent les filles pour leur saucissonnage du colis. Jess pour qui le ligotage qu’il a subi est de plus en plus insupportable et qui a eu l’impression que son attente à duré une éternité sent qu’on le soulève, qu’on le déplace puis qu’on le pose dans une sorte de coquille où on l’attache. «C’est un système qui évite  que les esclaves se blessent pendant le transport » commente un des deux envoyés Les portes du fourgon claquent, Les filles le regardent partir avec Jess à l’intérieur. La Confrérie a promis qu’elles seraient mises au courant du sort réservé à Jess. « Ce connard va presque me manquer » constate Marion avant de rentrer dans la maison.Quelques jours plus tard, Claire et Margot sont informées par la Confrérie que le « sujet » ayant été testé et indigne d’être remis en circulation, il ferait définitivement partie de la troupe d’esclaves de la Confrérie. Tout a été fait pour faire disparaître toute trace de lui et qu’on croit qu’il est parti définitivement à l’étranger. Claire s’empresse de répercuter la nouvelle à Elise qui pourra rassurer l’ex victime de Jess !Ce qui s’est passé et ce qui attend Jess comme esclave de la confrérie est une autre histoire qui sera peut-être bien contée un jour …

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir