La déchéance de Magalie et son mari suite 26

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

La déchéance de Magalie et son mari suite 26La déchéance de Magalie et son mari suite 26Nous voilà installé dans la maison de Nicole, on sonne à la porte, c’est Paul le voisin et ex petit ami de Nicole, il vient la relancer, il est sympa et très galant, ils ne se sont jamais disputés, elle est partie pour son boulot et il ne l’a pas suivie et il l’a regretté, vous n’avez rien dans votre frigo, venez manger chez moi ! Nicole est contente de retrouver son amour d’antan, on accepte son invitation, à ce soir alors ! Les deux femmes se préparent pour ce soir, on arrive chez notre voisin Paul, il nous ouvre, il est ravi de revoir Nicole, la soirée se passe bien, Nicole raconte nos mésaventures enfin sans rentrer dans les détails des scènes hard, ils se mettent rendez-vous pour demain, il me dit qu’il ont besoin d’un collaborateur dans la boite ou il travaille, j’irai voir demain, le lendemain mon CV en main je vais dans la boite de Paul, je me présente à la secrétaire, Paul à pris rendez vous pour moi, le directeur est en faite une directrice, elle me demande quelle expérience j’ai et les postes que j’ai déjà occupé, elle est très enthousiaste, je commence la semaine prochaine à l’essai ! Il est bientôt midi, vous vous joignez à moi me demande elle ? J’accepte bien sur, elle m’invite dans un restaurant près de la société, elle est connue, elle vient ici avec ses clients, il croit que j’en suis un, je vous réserve une chambre ? Ohhh heu non ce n’est pas un client c’est mon nouveau collaborateur ! Désolé madame lui répond le garçon, elle rougit embarrassée par la gaffe du garçon, alors vous emmenez vos clients ici ! Nous c’est pareil on signe un contrat ! Ok donc vous voulez me baiser ! La c’est moi qui est embarrassé ! Vous êtes très belle ! Voyer ça comme un compliment ! vous avez intérêt à assurer mon grand, elle appel le garçon, on va prendre la chambre pour finir ! Le garçon sourit et nous apporte une clef, je demande au garçon de nous monter nous une bouteille de champagne ! Vous marqué des points c’est bien ! merci, je lui tend mon bras, elle y met sa main et je la guide vers la chambre, j’ouvre la porte c’est une suite, oui je suis administratrice et j’ai une suite quand je veux, le garçon arrive avec le champagne, il nous sert une coupe, il quitte la chambre, je verrouille derrière lui, je m’approche d’elle, je prends sa coupe qu’elle a vider, je l’embrasse, ma langue cherche la sienne, son corps répond à mes avances, elle est réceptive, mes mains cherche l’ouverture de sa robe, elle me chuchote à l’oreille sous mon bras droit ! Je trouve le tirette, je la descends, je soulève la robe pour passer la bride au-dessus de sa tête, je la laisse tomber à ses chevilles, ses dessous sont magnifiques, un soutien-gorge blanc avec de la dentelle noir, le string est assorti et le porte-jarretelles aussi ! Ses bas noir font ressortir ses sous vêtements, elle est très excité, ses seins pointent, je l’embrasse à nouveau, ses jambes s’enroulent autour de ma taille, je marche vers le lit, ses yeux sont fermés, elle se laisse aller, elle me fait confiance, ses mollets touchent le lit, elle se laisse aller, ses cheveux blond s’étalent autour de son visage, elle est vraiment belle, je lui dit d’ailleurs, elle sourit charmeur ! Non je suis sincère vous me plaisez ! Elle se redresse, assise sur le lit devant moi, ses mains expertes détachent mon pantalon et le descend sur mes pieds, mon slip aussi, mes boutons sautent les un après les autres, me voilà nu ! Je me couche à coté d’elle, elle a sorti ses seins hors des bonnets, je les caressent et les mordille, elle gémit, son souffle est court, ma bouche suce ses tétons, ma main se glisse sous son string, mes doigts fouille sa fente, elle est trempée, mes caresses lui font beaucoup d’effet, mes lèvres remonte dans son cou, ses mains remonte mon dos et me caressent les cheveux, cette femme à été délaissée par les hommes ! Mes deux mains prennent l’élastique de son string, elle soulève les fesses pour me permettre de lui retirer, sa chatte parfumée dégage des effluves qui m’excitent, je me met entre ses cuisses ma tête sur son entrejambe, ma langue fouille sa fente, je suce son clito, elle gémit fort, sa cyprine coule abondamment, je me délecte de son nectar, ses mains s’agrippent mes cheveux pour me coller la bouche sur sa chatte, elle jouit, sa tête en arrière elle à un orgasme, je la laisse un instant pour qu’elle reprenne ses esprits, je suis entre ses jambes, mon gland à l’entrée de son vagin, quand elle ouvre enfin les yeux, mon gland pénètre son vagin, sa bouche s’ouvre pour crier, elle ravale et souffle sur le temps que je sois au fond de sa chatte, mes couilles butent sur son anus, je commence des va et vient dans son vagin, elle me regarde dans les yeux, on ne m’a jamais fait l’amour comme ça ! Tu es un amant extraordinaire, j’ai bien fait de t’engager ! Ma queue coulisse dans sa chatte et ses bras encerclent, sa bouche m’embrasse, ses jambes s’enroulent autour de mon bassin, ma queue rentre encore plus profond dans sa chatte, elle est prise par un orgasme, elle pousse des petits cris de plaisir, les muscles de son vagin serre ma queue, c’est trop bon je vais jouir dans sa chatte, je sens mon sperme chaud traverser mes bourses et ma verge pour remplir son vagin, je lui arrache un dernier cris de plaisir, on fini en s’embrassant goulûment ! En se rhabillant elle voit canlı bahis l’heure, tu m’as baiser pendant plus d’une heure ! Et alors ! Ben premièrement, je vais être en retard et secondement il y avait longtemps qu’un homme ne m’avait plus donné autant de plaisir, je lui dit qu’elle me flatte mais tu couche avec des clients, il y en à bien un qui fait bien l’amour ! Détrompes toi ! Ils me baisent comme une vulgaire putain ! Alors je peux m’occuper de recruter des call-girls pour tes clients, sa coutera un d’argent mais tu ne seras plus obligé de faire la pute ! Merci ! Non ne te méprends pas ! Je ne veux pas t’insulter, c’est pour te soulager de ses clients qui ne te respecte pas ! Une femme sa se mérite ! Tu me plais, toi !Le lundi j’arrive au boulot, après quelques recherches sur le net, je trouve trois agences de call-girls, je les appelle pour un rendez-vous, je reçoit déjà, cette après-midi une femme qui dirige le réseau, elle a un press-books avec toutes ses filles, j’appelle Thérèse pour son accord, quand elle entre dans mon bureau, elle reconnaît la femme devant moi, Catherine ! Thérèse ! Toi ici, oui j’ai repris la boite de mon père ! Et toi ? J’ai une équipe de call-girls et ton collaborateur m’a convoqué pour une association avec ta boite pour tes clients ! Oui c’est bien, tu as un catalogue ? Oui regarde ! Elle sont jolie, il y en à pour tout les goûts ! Oui je vois ! C’est combien ? Pour un moment avec un client c’est 300 et pour une soirée c’est 500 ! un week-end c’est 1000, ok c’est parfait en plus je connais Catherine, je sais qu’on peut lui faire confiance, il est charmant ton collaborateur ! Merci, on est d’accord à les conditions, pas de contrat dans ce milieu, il faut se faire confiance ! Tu me donnes les préférences de ton client et je t’envoie la fille ou tu veux ! Ok laisse nous ton numéro, j’ai un client dans une heure ! La journée terminée, je rentre à la maison, Magalie et Nicole m’accueille avec des baisers bien chaleureux, Paul m’a dit que tu avais déjà fait fort ! Quoi ? Qu’à il dit ? Thérèse ne parle que de toi ! Et en bien ! Magalie me regarde bizarrement, elle est un peu jalouse ! La soirée se passe normalement, une fois au lit, Magalie veut faire l’amour, je n’ose pas lui dire non, elle est déjà suspicieuse, je lui dis que je suis à ça disposition, qu’elle peut abuser de moi, elle sourit, tu es sur que tu me donnes toute les autorisations ! Oui va y, fait de moi ce que tu veux ! Ok tu l’auras voulu, elle me débarrasse de mes vêtements, elle fait tomber sa robe, elle est nue dessous ! Elle se jete sur moi, ma queue est déjà dans sa bouche, elle me pompe comme une chienne, son cul est tourné vers moi, je met deux doigts dans sa chatte, elle mouille, sa chatte dégouline sur moi ! Sa bouche me bouffe les couilles et me pompe la queue, après elle me chevauche et s’empale sur ma queue, elle monte et descend sur ma queue, c’est bon, mais elle va trop vite je vais jouir trop tôt ! Je lui dit ! Ralentit ! Elle le fait, elle monte et descend lentement, elle dressée devant moi, elle s’empale sur moi, ses mains saisissent ses seins, elle les pétrit, elle gémit et crie prend moi min chéri je veux que tu me baise comme une chienne ! Je me relève pour la prendre en levrette c’est sa position favorite, ses jambes tendue, le cul bien cambré, sa tête enfuie dans les coussins, je met du gel sur ma queue et je lui met dans sa chatte, je commence lentement et progressivement j’augmente la vitesse, Magalie gémit, sa tête balance de gauche à droite, j’y vais franco ! Elle fait des HAN HAN chaque fois que ma queue s’enfonce profond, elle jouit et son orgasme la fait cirer très fort, Nicole entrouvre la porte, Magalie crie, oui comme ça ! Oui plus fort, oui encore c’est bon, oui je t’aime mon amour, oui je jouis ahh ahh oui oui, c’est bon continue, oui la oui ohhh je jouis !!! Ca fait une demi-heure que je la baise, je tiens le coups, elle tombe sur le lit, ses jambes ne la tienne plus, son orgasme la épuisée, je la met sur le dos, je tiens ses jambes en l’air, ma queue pend juste entre ses cuisses, je position mon gland à l’entrée de son vagin, je m’avance et il rentre dans sa chatte, je lui remet des grands coups dans sa chatte, elle jouit encore plus fort, je la besogne pendant un bon moment, elle ferme les yeux et gémit à nouveau, elle à un nouvel orgasme, je commence à avoir mal mes couilles, elle gonfle, mon foutre va jahir, je le sens passer, oui j’explose, j’éjacule dans la chatte de ma femme, je remplit son vagin de mon foutre, Magalie soupire enfin tu as fini ? Putain tu m’as jamais baiser comme ça ! C’est toi mon amour ! Le faite que tu n’as plus que moi comme amant, tu ressens plus fort !Après une bonne nuit de sommeil, je me réveille, Magalie n’est plus dans le lit, Nicole dort toujours, je lui fais un message sur son téléphone mais pas de réponse, il est l’heure pour moi d’aller travailler, la matinée ne passe pas, Magalie n’a toujours pas répondu ! Thérèse me prévient qu’elle reçoit un client difficile, il aime surtout enculer, Nicole s’en souvient encore, il lui a défoncé le cul pendant deux heures, j’appelle Catherine et je lui explique le coco ! Elle me rassure, j’ai justement une nouvelle, c’est vraiment une grosse salope, elle aime se faire baiser comme une chienne, je lui dit, parfait ! Je lui donne le numéro de chambre et l’heure du rendez-vous, j’appelle Thérèse, voilà bahis siteleri chambre 317 comme d’habitude pour 17 heures pour toute la nuit ! 500 c’est une nouvelle ! Parfait tu es un amour ! J’appelle Nicole pour savoir si Magalie est rentré, elle répond négativement, tu sais ou elle est ? Oui mais ça ne va pas te plaire ! Ah bon ! Qu’est-ce qu’elle a inventé encore ? Ben elle est tombée sur la carte de visite que tu avais dans ta poche ! Tu vois une call-girl ! Elle se venge ! Merde c’est pour le boulot c’est pas moi qui baise, c’est pour les clients ! Merde elle a contacté Catherine pour faire la pute ! Elle espère tomber sur toi et te faire une scène ! merde merde ça fait chier, c’est elle qui se fait baiser comme une chienne par mon client obsédé de l’enculage, merde !!! Je quitte mon boulot, je vais dans l’hôtel, je demande si la femme est déjà arrivée et le client ? Le réceptionniste me dit qu’ils sont déjà là tout les deux ! Il y a une chambre voisine qui communique ? Le réceptionniste me dit que oui ! C’est vous que Thérèse attend ? Heu oui mais il y a encore quelqu’un qui doit venir ! Ok tenez voici une clef ! Je monte au troisième, la chambre 318 est sur un coin de mur, j’attends le comparse de Thérèse, pour les surprendre, il arrive assez rapidement, il ouvre, je le pousse pour rentrer juste derrière lui ! Je referme la porte, Thérèse est très surprise de me voir ! Que fait tu la me demande elle ? Et toi ? On fait des vidéos pour les faire chanter ! Regarde ce gros porc comme il défonce le cul de cette salope ! Je regarde l’écran avec l’angoisse de voir ma femme, malheureusement c’est bien elle ! Merde ! Quoi ? C’est ma femme qui se fait enculer, elle croit que c’est moi qui fait appel à des prostituées pour les baiser et elle veut me confondre, me prendre sur le faite ! Attends on va t’aider ! On va pas laisser ta femme avec se gros porc ! Il y a longtemps qu’il l’a baise ? Une heure ! Plus ou moins ! Le complice de Thérèse qui regarde le temps de va vidéo, la vidéo fait une heure et demie ! Merde en plus j’ai démarré en retard j’étais prise par la v******e de la scène, elle a ramassé, il a jouit dans sa bouche deux fois et maintenant il lui remplit le cul de spermes, deux fois déjà ! Putain merde ! Je téléphone à la réception pour qu’il appelle la chambre, le téléphone sonne dans leurs chambre mais le mec ne décule pas, il va jouir me dit le comparse de Thérèse ! Effectivement il att**** ma femme par les cheveux et il lui met sa queue dans sa bouche pour éjaculer, elle la tient à deux mains, elle pompe et le branle pour avoir tout son foutre, j’entends le mec jouir jusqu’ici, il se vide à nouveau les couilles dans la bouche de ma femme ! Elle le pompe encore et il se retire et décroche le téléphone, oui c’est QUOI ? J’avais demandé pour ne pas être dérangé ! C’est votre femme ! Elle voulait savoir si vous étiez là et à quelle chambre ! Merci !!! Et toi la pute faut que tu dégages ! Ma femme arrive ! Magalie se rhabille et sort de la chambre, le mec prend une douche, je la ratt**** par le bras, que fais tu ici ? Elle est surprise ?? C’est toi que fait tu ici ? Tu m’espionnes ? Non c’est Nicole qui m’a expliqué ta vengeance et j’ai compris que tu faisais baiser par le client de ma société ! Aujourd’hui mais ça fait une semaine que je me fais baiser pour te punir ! T’es conne je ne te trompe pas ! Merde, excuse moi je suis vraiment désolé, j’ai déconné ! Oui je pense ! Tu vas me quitter ? Je ne sais pas ! Tu en aurais le droit, je ferais tout ce que tu veux ! Si tu me pardonne, je t’aime tu sais, c’est pour ça que je t’ai trompé, je croyais que tu allais au pute, j’ai vu rouge ! Tu aurais pu me suivre pour voir ce que je faisais ! Oui je sais, tu as raison, je te supplie de me garder ! Tu veux que je te garde et tu vas te faire baiser dans tout les coins, rappelle toi les migrants ! Oui … Magalie s’agenouille et pleure, je la relève, vient on va dans la chambre d’accoté, je rentre et Magalie me suit, elle voit la vidéo qui regarde sur l’écran, tu m’as vu baiser avec lui ? Oui je suis arrivée sur la fin, le téléphone c’est nous ! Merde tu dois me détester ! Tu vas tout me raconter ! Quoi que veux tu que je te raconte ? Ben ta semaine de pute ! Non ne me demande pas ça ! Pourquoi ? Tu n’imagines pas une semaine de pute c’est plus de dix clients par jour et je devais faire mes preuves, je n’ai rien refusé, ils étaient parfois nombreux, Catherine m’a bien expliqué les conditions, tu fais tout ce qu’ils veulent sans broncher, je n’étais pas payé la première semaine ! Tu t’es fait baiser pour rien ! Oui ! Va y raconte moi ! Magalie baisse la tête, tu l’auras voulu ! Le premier jour, elle a appelé tout ses clients pour m’essayer ils avaient le droit de me baiser à volonté ! J’en ai essoré une dizaine, le soir elle m’a emmené dans une boite et j’ai du sucer tout les mecs qui venaient dans les toilettes, elle les à compter, il y en à qui sont revenus plusieurs fois, le lendemain j’ai fait un gangbang avec quinze hommes, ils ont jouit sur mon visage, plusieurs fois aussi, l’après midi, j’ai été avec un client, il m’a emmené dans un restaurant, on à manger jusqu’à la fermeture, il ma offert aux serveurs et cuistots ils étaient six, ils m’ont baisé toute l’après-midi, en soirée c’est lui qui m’a baiser et enculée ! Le troisième jours elle m’a emmené dans un cinéma porno, j’étais seule dans la salle bahis şirketleri avec dix hommes il m’ont baisé aussi, quand ils sont tous passés sur moi, elle m’a mit dans une cabine, deux trous dans les murs, j’ai sucer toutes les queues qui passaient et prendre leurs spermes en bouche et l’avaler, une cinquantaine d’hommes, le soir chez elle, ils y avaient un bal masqué, j’étais l’attraction déguisée en écolière, ils m’ont tous baiser pendant deux heures, le quatrième jour c’était le pire, elle m’a emmène chez une femme plus âgée, on a fait le tour des caves de cité, des noirs et des arabes, une trentaine à chaque fois, quatre ou cinq cités je ne rappelle plus très bien, le cinquième jours, j’ai commencé les clients pour ta société, deux le matin et quatre l’après midi tous ensemble, le sixième jour, le matin, un concours de fellations, on était trois femmes on devait faire éjaculer le plus d’hommes en quatre heures, j’ai gagner j’ai fait jouir tout les hommes qui m’étaient attribué en 3 heures et demi, je suçait et j’en branlait deux ca n’a pas traîné, l’après-midi deux clients pour ta société deux heures de baise ! Puis le soir j’ai été offerte en cadeau d’anniversaire à un black de 55 ans, il m’a défoncé le cul et la chatte avec sa grosse queue de 35 centimètres, il voulait chaque fois éjaculer dans ma bouche, hier j’ai commencé tôt dans une école secondaire, une classe entière, des élèves de 17 à 19 ans, une trentaine, ils m’ont prisent en tournante, ils me baisaient et venaient éjaculer dans ma bouche, j’ai vraiment aimer leurs foutres ! L’après-midi dans un chantier, pour un retraité de 65 ans et ses collègues 25 hommes, ils m’ont baiser à trois en même temps, j’en avais partout, en sortant, le service de nuit est arrivé en avance, encore une trentaine d’hommes, m’ont baiser aussi, après elle était pressée de rentrer son mari et trois amis à lui m’ont baiser pendant deux heures, aujourd’hui le matin on a refait le tour des caves avec la vieille, des blacks et des arabes, il y avait aussi deux chiens, ils ont fait éjaculer les deux chiens dans mon cul ! Et enfin ton dernier client qui m’a enculer pendant deux heures et éjaculer cinq fois, deux dans ma bouche et trois dans mon cul, voilà la semaine ! Tu vas me quitter maintenant j’en suis sur ! Non si je te quitte tu va continuer à faire la pute ! Et ça me fait mal, mon chéri, je vais me reprendre en main, je serai la plus sage des femmes ! Promis ! Tu peux baiser toute les femmes que tu veux, je t’attendrais sagement à la maison, ok on va voir si tu tiens paroles ! Thérèse tu peux virer ton assistant camera ? Oui pourquoi ? Fait le s’il te plaît, l’homme s’en va, Magalie lèche sa chatte ! Thérèse me dit tu ne vas pas lui faire faire ça ? Magalie avance vers Thérèse, à genoux devant elle, ses mains relève sa jupe, Thérèse n’a pas de culotte, sa bouche se pose sur la chatte de Thérèse, sa langue fouille la fente, elle suce ses petites lèvres et son clito, Thérèse jouit, putain ta femme est une expertes, elle va me faire jouir, je sort ma queue je la met devant sa bouche, elle me suce, elle pompe ma queue, suce mes couilles, pompe le gland et fait des gorges profondes, Thérèse n’en revient pas, ta femme est géniale ne la quitte jamais ! Magalie se couche sur le dos, Thérèse chevauche la tête de ma femme, Magalie lui broute son minou, moi ma queue rentre dans son vagin, je la baise violement, Magalie jouit, je sais qu’elle aime être forcée, des grands coups de queue dans sa chatte, après quelques minutes je lui met dans son cul, sans ralentir la cadence je la sodomise, Magalie jouit elle essaye de crier mais elle a la chatte de Thérèse qui lui écrase la bouche, la voir dans cette position m’excite beaucoup, je sens que je vais jouir, ohh que c’est bon, sa chatte se resserre sur ma queue, ses muscle vaginaux se contracte, la queue coulisse dans son vagin si étroit que je ne tiens plus, j’éjacule dans son vagin, ma queue explose tellement elle est bonne, je n’ai jamais senti ça avec ma femme, elle m’a fait jouir comme un fou, je sort ma queue, je bande toujours, Thérèse se penche et me prend dans sa bouche, elle suce ma queue bien raide, même pas deux minutes et je jouis encore un fois, Thérèse me garde dans sa bouche, pour récolter tout mon foutre, elle pompe les dernières gouttes, une fois mon foutre dans sa bouche, elle se met au-dessus de la bouche de ma femme, avec sa main elle lui ouvre la bouche et un long filet de sperme coule de la bouche de Thérèse dans la bouche de ma femme, une fois l’échange terminé, ma femme referme la bouche et avale, Thérèse se dirige vers la chatte de ma femme, elle lèche le sperme et pompe dans son vagin pour récolter les dernières giclées de spermes, quand elle à tout récupéré elle se met encore au-dessus de la bouche de ma femme pour lui donner le sperme qu’elle a récolté, ma femme referme sa bouche et avale ! Les deux femmes viennent devant moi et me suce la queue et les couilles, après quelques minutes je crache une dernière fois dans la bouche de ma femme ! Putain tu m’as vidé, t’es vraiment une grosse salope, Magalie le remercie de l’avoir baiser, d’avoir jouit dans sa bouche et lui donner mon sperme à avaler !Elle est collée à moi, on va prendre une douche tout les trois, on se lave mutuellement, on se caresse, on s’embrasse, Thérèse me demande si on peut remettre ça un jour ? Je regarde Magalie dans les yeux, elle jubile intérieurement, je vois qu’elle de aimé cette baise à trois ! Ses yeux voudraient recommencer maintenant, mais je suis vidé ! Demain on se donne rendez-vous chez nous, Nicole est de sortie avec son copain.A suivre ….

Ben Esra telefonda seni boşaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir